Partenaires institutionnels
Card image partenaire Card image partenaire Card image partenaire

Le comité de l'Ain en chiffres

1968

créé en

37

clubs

4500

Licenciés

63

Educateurs

74

Activités par an

1125

Féminines

3083

Jeunes

0

Podiums 2020-2021 (Hors département)

Les représentants du comité de l'ain

Mme Pagliero Martine

Mme Pagliero Martine
Présidente
Ceinture noire 2ème Dan

Mme Langlet Hervier Lise

Mme Langlet Hervier Lise
Secrétaire Générale
Ceinture noire 3ème Dan

M. Roux Yvon

M. Roux Yvon
Trésorier
Ceinture Marron

M. Neyra Pierre

M. Neyra Pierre
CTF Ain
Ceinture noire 4ème Dan

M. Teixeira Sébastien

M. Teixeira Sébastien
Membre
Ceinture noire 5ème Dan

M. Rozier Yvon

M. Rozier Yvon
Membre
Ceinture noire 4ème Dan

M. Picard Pierre-Arthur

M. Picard Pierre-Arthur
Membre
Ceinture noire 2ème Dan

M. Desloges Yves

M. Desloges Yves
Membre
Ceinture noire 2ème Dan

Les responsables de commissions

Pierre NEYRA

C. T. F. Sportif
Pierre NEYRA
4ème Dan

Pierre Arthur PICARD

Arbitrage
Pierre Arthur PICARD
2ème Dan

Yohan KASSAPIAN

Jujitsu
Yohan KASSAPIAN
2ème Dan

Sebastien TENAND MICHEL

Kata
Sebastien TENAND MICHEL
5ème Dan

Chrystelle LANDRY

Féminine
Chrystelle LANDRY
2ème Dan

Christian RUBAT

Culture Judo
Christian RUBAT
5ème Dan

Sebastien CHAMBARD

Vétéran
Sebastien CHAMBARD
3ème Dan

Louis GONZALEZ

Formation
Louis GONZALEZ
4ème Dan

Michel DESBROSSES

Disciplines Associées
Michel DESBROSSES
4ème Dan

François Xavier GIRARD

Sport Adapté et Handicap.
François Xavier GIRARD
3ème Dan

Yvon ROZIER

Communication
Yvon ROZIER
3ème Dan

Mickael RAVATEL

Numérique
Mickael RAVATEL
Kyu

Les Clubs de l'ain

Club Arbent

Club Arbent
Lien du site

Club Bellegarde

Club Bellegarde
Lien du site

Club Belley

Club Belley
Lien du site

Club Belli

Club Belli
Lien du site

Club Bresse Saone

Club Bresse Saone
Lien du site

Club Burgien

Club Burgien
Lien du site

Club Chalamont

Club Chalamont
Lien du site

Club Gessien

Club Gessien
Lien du site

Club Haut Bugey

Club Haut Bugey
Lien du site

Club Hauteville

Club Hauteville
Lien du site

Club Jujurieux

Club Jujurieux
Lien du site

Club La Vallière

Club La Vallière
Lien du site

Club Lagnieu

Club Lagnieu
Lien du site

Club Loyettes

Club Loyettes
Lien du site

Club Meximieux

Club Meximieux
Lien du site

Club Miribel

Club Miribel
Lien du site

Club Ornex

Club Ornex
Lien du site

Club Pays de Gex

Club Pays de Gex
Lien du site

Club Pont Ain Centre d'arts martiaux

Club Pont Ain Centre d'arts martiaux
Lien du site

Club Pont Ain Dojo du soleil levant

Club Pont Ain Dojo du soleil levant
Lien du site

Club Pontevallois

Club Pontevallois
Lien du site

Club Saint André de Corcy

Club Saint André de Corcy
Lien du site

Club Saint Denis

Club Saint Denis
Lien du site

Club Saint Maurice  de Gourdans

Club Saint Maurice de Gourdans
Lien du site

Club Saone Vallée

Club Saone Vallée
Lien du site

Club Segny

Club Segny
Lien du site

Club Villardois

Club Villardois
Lien du site

Club Villette Sur Ain

Club Villette Sur Ain
Lien du site

Club Viriat

Club Viriat
Lien du site

Club Yukeikan Bourg en Bresse

Club Yukeikan Bourg en Bresse
Lien du site

l'histoire du Judo

Le judo, une inspiration de la nature
judoka fighting

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort. S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro Kano posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le Judo, littéralement « voie de la souplesse ».

En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres. En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la seconde guerre mondiale sous l’impulsion de Maître Mikinosuke Kawaishi et de Paul Bonet-Maury, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.
À partir des années 60, le courant sportif devient dominant. Le Judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Brillants lors des compétitions européennes, les judokas français obtiennent leurs premiers succès en 1972 aux Jeux Olympiques de Munich : Jean-Claude Brondani, Jean-Paul Coche et Jean-Jacques Mounier deviennent les premiers français médaillés olympiques. Aux championnats du monde de Vienne en 1975, Jean-Luc Rougé devient le premier champion du monde français. Depuis, les résultats français n’ont fait que progresser tant chez les hommes que chez les femmes. En 2000, aux Jeux Olympiques de Sydney, David Douillet devient le judoka le plus titré de tous les temps. (4 fois champion du monde et 2 fois champion olympique). En 2017, à l'occasion des championnats du monde open à Marrakech, Teddy Riner établit un nouveau record du judoka ayant remporté le plus de titres de champion du monde (10).

La culture et les valeurs du Judo

Le code moral

Le Judo véhicule des valeurs fondamentales qui s'imbriquent les unes dans les autres pour édifier une formation morale. Le respect de ce code est la condition première, la base de la pratique du Judo.

L'amitié
"C'est le plus pur des sentiments humains"

Le courage
"C'est faire ce qui est juste"

La sincérité
"C'est s'exprimer sans déguiser sa pensée"

La sincérité
"C'est s'exprimer sans déguiser sa pensée"

L'honneur
"C'est être fidèle à la parole donnée"

La modestie
"C'est être fidèle à la parole donnée"

Le respect
"Sans respect aucune confiance ne peut naître"

Le contrôle de soi
"C'est savoir se taire lorsque monte la colère"

La politesse
"C'est le respect d'autrui"

Le judo et les disciplines associées

judo

Jigoro Kano, fondateur de l’école du "Judo Kodokan", a résumé ainsi son entreprise : "Le Judo est l’élévation d’une simple technique à un principe de vivre". "En étudiant le Judo, il est essentiel d’entraîner le corps et de cultiver l’esprit à travers la pratique des méthodes d’attaque et de défense, et ainsi de maîtriser son principe."

Sport d’équilibre, sport éducatif, sport de défense, le Judo est adapté à toutes les tranches d’âge. Véritable sport éducatif, le Judo permet à chacun de devenir plus adroit, plus souple, plus fort mais aussi d’apprendre à respecter des règles, découvrir l’entraide, évaluer ses forces et ses faiblesses pour progresser. Le Judo est un sport pour tous qui procure un véritable équilibre. Activité de détente et de plaisir, le Judo est une discipline basée sur l’échange et la progression. L’apprentissage se fait de manière progressive en fonction des aptitudes de l’individu, ce qui permet à chacun d’évoluer à son rythme.
Pour les enfants 4-5 ans, la Fédération a mis en place l’éveil-judo. Avec une pédagogie adaptée, il permet le développement physique et intellectuel des très jeunes pratiquants. Le programme éveil-judo est délibérément construit autour de l’intérêt de l’enfant, pour faciliter ses futurs apprentissages du judo et des activités sportives et artistiques en général.

Taiso

Le Taïso (préparation du corps en japonais) est un sport d'origine japonaise. Souvent pratiqué dans un dojo, vêtu d'un judogi, ou d'un kimono plus léger, parfois simplement en tenue sportive.

À l'origine, le Taïso nommait les activités physiques complémentaires pratiquées par les compétiteurs de judo ou de jujitsu dans le cadre de leur entrainement. De nos jours cette discipline intéresse un public de plus en plus large, sans limite d'âge, qui n'a pas forcément pratiqué de sport auparavant et qui recherche un loisir axé sur la culture et l'entretien physique. C'est une alternative ludique aux nombreux sports de remise en forme comme le step ou la gymnastique volontaire puisque certains cours de Taïso représentent une approche douce des arts martiaux tels que le judo et le jujitsu, sans aucun danger (pas de chute, pas de coup porté).

Kendo

Le kendo est une forme d'escrime au sabre à deux mains où grâce à l'emploi de matériel adapté (arme en bambou, armure de protection) les assauts sont menés de façon réelle.
Il existe également une pratique à 2 shinai appelée Nito héritière de l'école à deux sabres attribuée à Miyamoto Musashi. Les pratiquants sont appelés kendoka (peu usité au Japon) ou kenshi.

Le kendo se pratique dans un dojo : une salle équipée d'un plancher ou dans des gymnases lorsque des planchers ne sont pas disponibles. Il n'existe pas de catégorie de poids et les pratiquants ne portent aucun signe extérieur de leur grade.

Jujitsu

Prolongement naturel de la pratique du Judo, le Jujitsu est un art basé sur la défense, qui exclut le risque, mais nécessite un véritable engagement du corps et de l’esprit. Le Jujitsu est une méthode de défense fondée sur le contrôle de soi et de l’adversaire.
Le Jujitsu, la tradition martiale

Utilisé par les samouraïs lors des combats à mains nues, le Jujitsu a été conservé par les milieux militaires et policiers. Étroitement lié au Judo d’un point de vue historique, il est aujourd’hui également un sport à part entière, accessible à tous et fondé sur le contrôle de soi et de l’adversaire.
Le Jujitsu, une méthode de défense Spectaculaire et efficace, la pratique du Jujitsu, qui exclut la brutalité, vous permet d’améliorer votre condition physique et de développer vos aptitudes à répondre à toute agression. D’abord proposé comme méthode de défense personnelle, le Jujitsu permet d’assimiler progressivement l’ensemble des techniques de combat. Le Jujitsu peut être pratiqué par tous : adolescents et adultes, hommes et femmes.
Le Jujitsu, un art du partage
Le rôle du partenaire, donc le vôtre, est essentiel, que vous soyez l’agresseur ou l’agressé. Ce sport est avant tout une relation fondée sur l’entraide mutuelle, condition essentielle pour la progression. Cet échange permet, au-delà de son côté hautement symbolique, une meilleure compréhension de chaque geste, de chaque action. La pratique du Jujitsu permet pour ceux qui le souhaitent de progresser à travers les grades et obtenir la ceinture noire. Se préparer physiquement et maîtriser les habiletés techniques fondamentales du Judo et du Jujitsu restent les buts de tout pratiquant.
La FFJDA et ses professeurs de Judo ont cherché et continuent à travailler pour proposer à tous les pratiquants, en fonction de leur motivation, toutes les facettes de ce concept Judo-Jujitsu, hérité de Jigoro Kano. Proposé comme art martial, véritable méthode de Self-défense, efficace et attrayante permettant d’améliorer l’ensemble des qualités physiques et mentales, le Jujitsu connaît aujourd’hui un réel succès chez les plus de 15 ans.

IAIDO

Les Bushi (guerriers japonais, aussi appelés Samuraï) avaient remarqué que lors d'attaques imprévues, c'est la rapidité avec laquelle on dégainait le sabre et on enchaînait une contre-attaque, qui permettait d'acquérir un avantage fondamental dans le combat.

C'est de cette observation qu'est né le laïdo. Le laïdo (ou laï) regroupe un ensemble de techniques d'escrime au sabre Japonais (Katana) qui consistent à dégainer puis à couper l'adversaire, dans le même mouvement continu.

CHANBARA

En 1971, Tanabe Tetsundo et quelques uns des meilleurs escrimeurs japonais s'associèrent. Bien qu'ils étaient assez traditionalistes, ils reconnurent que leur société changeait rapidement et que ce que les gens ont appris 100 ans plus tôt intéressait moins les adolescents du XXème siècle, de plus en plus attirés par les sports ludiques occidentaux.

Une des raisons de son succès est l'absence de règles restrictives. Le Sport Chanbara se veut l’héritier direct et fidèle des combats livrés entre samouraïs de par son esprit et son réalisme. A la différence d’autres arts martiaux, le Sport Chanbara n’a pas subit de codification extrême puisque tous les coups susceptibles de défaire l’adversaire sont admis.